Les prix littéraires et artistiques

Outre son action en faveur de la recherche universitaire et de la vie étudiante, la Chancellerie des universités de Paris attribue les revenus de plusieurs legs permettant d’assurer la promotion de valeurs humanistes et universelles.

Le prix Seligmann

Le prix Seligmann a pour vocation de récompenser annuellement une création écrite, d’expression française, apportant une pierre solide à la lutte contre le racisme. L’œuvre primée peut-être une création écrite, individuelle ou collective, consacrée à la lutte contre le racisme, telle qu’un roman, un essai, un mémoire, une pièce de théâtre ou un scénario de film. Elle devra participer au combat pour la victoire de la raison et de la tolérance en s’attaquant aux sources du racisme : fondamentalismes religieux, colonialisme, discriminations fondées sur la race, la nationalité, la religion ou le sexe.

Appel à candidatures 2020

L’appel à candidatures 2020 est clos.

Appel à candidatures pour le prix Seligmann 2020

Fiche d’inscription au prix Seligmann 2020

Lauréate du prix Seligmann 2020

La lauréate du prix Seligmann contre le racisme 2020 est l’historienne Valérie Portheret pour son ouvrage Vous n’aurez pas les enfants, préfacé par Serge Klarsfeld et Boris Cyrulnik et paru en février 2020 aux Éditions XO..

Couverture du prix Seligmann 2020, « Vous n’aurez pas les enfants », préfacé par Serge Klarsfeld et Boris Cyrulnik et paru en février 2020 aux Éditions XO et portrait photographique de son auteure, l’historienne Valérie Portheret.

L’ouvrage lauréat du prix Seligmann 2020 de la Chancellerie des universités de Paris : Vous n’aurez pas les enfants de Valérie Portheret, paru en février 2020 aux Éditions XO.

Communiqué de presse : le prix Seligmann 2020 est attribué à Valérie Portheret pour Vous n’aurez pas les enfants

Lire l’article consacré au prix Seligmann 2020

En savoir plus sur le prix Seligmann

La fondatrice, Madame Françoise Seligmann

Liste des lauréats

#SorbonneFr / #PrixSeligmann

Les prix Fénéon

Les prix littéraire et artistique Fénéon accompagnent et favorisent l’émergence de jeunes talents dans le domaine des arts et des lettres.

Le jury rassemble, depuis 1949, des personnalités qui entendent rester fidèle à l’esprit d’indépendance et de découverte de Félix Fénéon, qui fut sans doute le plus pertinent critique de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème siècle.

Le prix littéraire est décerné à un(e) jeune auteur(e), publié(e) en langue française, âgé(e) de moins de 35 ans, de condition modeste, afin de l’aider à poursuivre sa formation.

Le prix artistique récompense un(e) jeune artiste plasticien(ne), âgé(e) de moins de 35 ans, de condition modeste, afin de l’aider à poursuivre sa formation artistique.

Appel à candidatures

Appel à candidatures pour le prix Fénéon littéraire 2020

Fiche d’inscription au prix Fénéon littéraire 2020

Appel à candidatures pour le prix Fénéon artistique 2020

Fiche d’inscription au prix Fénéon artistique 2020

Lauréat du prix littéraire Fénéon 2020

Première de couverture de l'ouvrage "Les Corps insurgés", paru aux éditions Calmann-Lévy en août 2020, écrit par Boris Bergmann, lauréat du prix littéraire Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

Les Corps insurgés, de Boris Bergmann, lauréat du prix littéraire Fénéon 2020.

Le prix littéraire Fénéon 2020 a été décerné, par le jury réuni en Sorbonne, à Boris Bergmann pour son ouvrage Les Corps insurgés, paru aux éditions Calmann-Lévy en août 2020.

Les Corps insurgés raconte trois corps qui se frôlent, trois destins qui s’entrelacent, trois jeunes hommes qui se rebellent : Lorenzo l’artiste de la Renaissance qui ose l’interdit ; Baptiste le lycéen bourgeois happé par la révolution de 1968 ; et Tahar, réfugié en France après un drame familial.

Boris BERGMANN a déjà reçu de nombreux prix : prix de Flore des lycéens pour Viens la que je te tue ma belle (2007), prix de la Vocation et prix Révélation de la Société des gens de Lettres pour Nage Libre (2018).

Les Corps insurgés, son cinquième roman, a vu le jour lors de son année de résidence à la Villa Médicis à Rome en 2018.

Communiqué de presse : Le prix littéraire Fénéon 2020 récompense Boris Bergmann

Boris Bergmann, lauréat du prix littéraire Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris. © Manfredi Gioacchini

Boris Bergmann, lauréat du prix littéraire Fénéon 2020. © Manfredi Gioacchini

Lauréats du prix artistique Fénéon 2020

Le jury a décerné le prix artistique Fénéon 2020 conjointement à Quentin Guichard, de l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son, et à Liu Hui, de l’École supérieure d’arts et de médias de Caen/Cherbourg.

Quentin Guichard, lauréat du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

Quentin Guichard, lauréat du prix artistique Fénéon 2020.

Formé au métier de directeur de la photographie, Quentin Guichard a travaillé plusieurs années dans le domaine du cinéma avant de se consacrer pleinement à la création plastique. Sa première exposition, organisée en 2014 dans la nef de l’église Saint-Merry à Paris, présente sa série Exographies, qui mêle le geste photographique à l’encre de chine.

Les années suivantes sont dédiées à la réalisation de plusieurs séries graphiques : Souffles élémentaires, In Overscheyt et Lapidaires. Cette dernière a reçu une médaille d’argent au Prix de la Photographie de Paris 2020.

Quentin GUICHARD explique sa démarche plastique : « Je cherche à rendre sensible, à la surface de mes images issues du langage photographique, une présence intérieure dissimulée dans le cœur de la matière. »

 

 

 

Voici un aperçu de ses œuvres : 

Lapidaire n°22 (détail), œuvre de Quentin Guichard, lauréat du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

Lapidaire n°22 (détail)

L'espace illuminé, œuvre de Quentin Guichard, lauréat du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

L’espace illuminé

 

Liu Hui, lauréate du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

Liu Hui, lauréate du prix artistique Fénéon 2020.

Formée en Chine à l’université Renmin, puis en France à l’école supérieure d’arts et de médias de Caen/Cherbourg, Hui Liu pratique aussi bien la peinture, la calligraphie, la gravure que la sculpture. Lauréate de nombreux prix (concours national des écoles des Beaux-Arts de Chine…), elle a également œuvré à la préparation d’étudiants au concours d’entrée des Beaux-Arts de Pékin.

Hui Liu a participé à plusieurs expositions collectives en Chine et en France (Caen, Cherbourg). Ses expérimentations graphiques actuelles portent sur « l’expression du visible et de l’invisible, du réel et de l’imaginaire ou du rêve dans la recherche de la transparence et du reflet. » Elle explique : « Le reflet me permet d’exprimer ma vision de l’homme dans le monde qui nous entoure, qu’il soit celui de l’art ou de la nature. »

 

 

Voici deux de ses œuvres :

A la recherche du temps perdu, œuvre de Liu Hui, lauréate du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

A la recherche du temps perdu

Songe Tahitien, œuvre de Liu Hui, lauréate du prix artistique Fénéon 2020 de la Chancellerie des universités de Paris.

Songe Tahitien

Communiqué de presse : Le prix artistique Fénéon 2020 récompense Quentin Guichard et Liu Hui.

En savoir plus sur les prix Fénéon

Liste des lauréats du prix littéraire Fénéon

Liste des lauréats du prix artistique Fénéon

#SorbonneFr / #PrixFénéon

Le prix Henri Hertz

Le prix Henri Hertz a récompensé, de 1986 à 2019, selon la volonté d’Emma Hertz, veuve de l’écrivain :

« la meilleure œuvre […] soumise par un étudiant ou tout autre auteur, propre à faire connaître ou comprendre les préoccupations éthiques et civiques du courant et du milieu auxquels a appartenu Monsieur Henri Hertz, ou à reprendre dans une œuvre de création, les inspirations de ce courant et de ce milieu.»

En 2020, le prix Henri Hertz devient un prix solennel de thèse en lettres et sciences humaines, dans le respect des dispositions testamentaires. Il récompense une thèse en histoire politique et sociale française des XIXe et XXe siècles, concernant en particulier la lutte contre l’autoritarisme et toutes les formes d’exclusion, dont la rédaction originale est en langue française, publiée ou soutenue au cours des deux années précédant l’année de la candidature.

En savoir plus sur le prix Henri Hertz

Liste des lauréats du prix Henri Hertz (1986-2019)

#SorbonneFr / #PrixHertz

Le prix Pierre et Yvette Roudy

De gauche à droite, Mme Marie-Claire Paponnaud, Mme Yvette Roudy et M. Jean-Pierre Saldou, membres du jury du prix Pierre et Yvette Roudy

De gauche à droite, Mme Marie-Claire Paponnaud, Mme Yvette Roudy et M. Jean-Pierre Saldou, membres du jury du prix Pierre et Yvette Roudy

Le prix Pierre et Yvette Roudy vise à récompenser un lycéen et une lycéenne ayant présenté l’option facultative théâtre au baccalauréat. Le concours est ouvert aux établissements des académies de Créteil, Paris et Versailles dispensant cette discipline.

Sa remise solennelle chaque année marque la prise en considération des bienfaits de la pratique du théâtre dans la formation des jeunes adultes. Bienfaits qui ont été particulièrement défendus et mis en œuvre au long de la carrière de Pierre Roudy, ainsi que peuvent en témoigner ses anciens élèves.

Le prix Pierre et Yvette Roudy 2019 a été décerné à Sandra Bouarouk, bachelière 2019 du lycée Kastler / Nouvelle chance (Cergy-Pontoise) et à Moindhoim Ali, bachelier 2019 du lycée Colbert en option théâtre au Lycée Jules Siegfried (Paris).

De gauche à droite, Moindhoim Ali, bachelier 2019 du lycée Colbert en option théâtre au Lycée Jules Siegfried (Paris), Yvette Roudy, Sandra Bouarouk, bachelière 2019 du lycée Kastler / Nouvelle chance (Cergy-Pontoise) et le recteur Gilles Pécout lors de la remise du prix Pierre et Yvette Roudy 2019 en Sorbonne.

De gauche à droite, Moindhoim Ali, Yvette Roudy, Sandra Bouarouk et le recteur Gilles Pécout lors de la remise du prix Pierre et Yvette Roudy 2019 en Sorbonne.

En savoir plus sur le prix Pierre et Yvette Roudy

Liste des lauréats du prix Pierre et Yvette Roudy

Communiqué de presse : le prix Pierre et Yvette Roudy 2019 récompense Sandra Bouarouk et Moindhoim Ali

Être candidat au prix Pierre et Yvette Roudy : conditions de participation

Le prix s’adresse à tout élève de Terminale, quelle que soit sa section, ayant choisi l’option facultative théâtre au cours de l’année 2020-2021 et qui serait désireux de défendre l’intérêt de ce parcours. Le concours est ouvert aux établissements des académies de Paris, Versailles et Créteil dispensant l’option facultative théâtre.

Le montant du prix s’élève à 1 000 € pour chaque lauréat.

Procédure de dépôt des candidatures

Chaque étape de la procédure d’inscription et de dépôt est détaillée dans l’appel à candidatures.

Appel à candidatures pour le prix Pierre et Yvette Roudy 2021

Formulaire de candidature à compléter pour le prix Pierre et Yvette Roudy 2021

Points importants :

  • Chaque établissement proposera deux candidatures (une fille et un garçon).
  • Le ou les professeurs encadrant l’option théâtre des établissements concernés sont responsables de la procédure.
  • Aucune candidature ne sera recevable sans le double aval, porté au dossier, du (des) professeur(s) encadrant l’option théâtre et du chef d’établissement.

#SorbonneFr / #PrixRoudy

Contacts et informations

Chancellerie des universités de Paris
Division de l’administration de la Chancellerie
Service développement et mécénat

01 40 46 21 17 / 19
Prix.chancellerie@ac-paris.fr

Adresse postale :
47, rue des Écoles
75230 Paris cedex 05

#SorbonneFr / #PrixSeligmann / #PrixFénéon / #PrixHertz / #PrixRoudy