« La Sorbonne patrimoine des jeunesses du monde », un événement exceptionnel à l’occasion des JEP 2017

Visuel pour le cycle de conférences La Sorbonne patrimoine des jeunesses du monde

La jeunesse est à l’honneur pour la trente-quatrième édition des Journées européennes du patrimoine (JEP).

Depuis sa naissance au Moyen Âge, la Sorbonne appartient bien au patrimoine des jeunesses européennes. Cette année, les JEP organisées par la Chancellerie des universités de Paris redonneront vie aux générations d’étudiants français et étrangers qui ont étudié à la Sorbonne et l’ont peuplée de leurs talents, de leurs combats et de leurs idéaux.

A côté des visites du Palais académique et de la chapelle ainsi que des conférences patrimoniales, sera organisé un après-midi de conférences historiques ouvertes à tous, consacré aux jeunes et aux étudiants de la Sorbonne à travers les siècles. Notre façon d’éclairer le thème « Jeunesse et patrimoine » des JEP de 2017.

Avec l’émission La marche de l’histoire de Jean Lebrun sur France Inter et la revue L’Histoire.

Une assemblée générale étudiante dans l’amphithéâtre Richelieu lors des événements de Mai 1968

Une assemblée générale étudiante dans l’Amphithéâtre Richelieu lors des événements de Mai 1968.


Samedi 16 septembre 2017 – Amphithéâtre Liard

La Sorbonne patrimoine des jeunesses du monde

14h30

Accueil et introduction par Gilles Pécout, recteur de la région académique d’Ile-de-France, recteur de l’académie de Paris et chancelier des universités de Paris.

14h40
Jacques Verger (Université Paris IV – Paris Sorbonne et École Pratique des Hautes Études)

Jacques Verger, professeur émérite d’histoire médiévale à l’Université Paris IV – Paris Sorbonne, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études (IVe section) et membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est un médiéviste, grand spécialiste de l’histoire des universités au Moyen Âge.

Étudiants et jeunes au Moyen Âge, à l’époque de la fondation de la Sorbonne
15h10
Alain Tallon (Université Paris IV – Paris Sorbonne)

Alain Tallon, directeur de l’UFR d’histoire et vice-président de l’Université Paris IV – Paris Sorbonne, est un historien moderniste, spécialiste d’histoire religieuse.

Les étudiants au XVIe : rencontres à Paris à l’époque de l’Humanisme et de la Réforme.
15h40
Guillaume Tronchet (École Normale Supérieure et Université Paris I – Panthéon Sorbonne)

Guillaume Tronchet est docteur en histoire de l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne, chercheur associé à l’Institut d’Histoire Moderne et Contemporaine (ENS/Paris I), spécialisé dans l’étude des relations universitaires et scientifiques internationales.

La Sorbonne des étudiants étrangers du XIXe siècle à la génération Erasmus
16h10-16h30 Pause
15h30-16h30 Concert Orchestre et Chœur des universités de Paris – Amphithéâtre Richelieu
16h30
Christophe Prochasson (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

Christophe Prochasson, directeur d’étude à l’EHESS, est un historien de la France contemporaine (XIXe-XXe siècles) spécialiste de l’histoire socio-culturelle de la politique. Il a consacré de nombreux travaux à l’histoire de la gauche, aux intellectuels, ainsi qu’à l’histoire de la Première Guerre mondiale.

L’Affaire Dreyfus sur les bancs de la Sorbonne : l’engagement des étudiants.
17h00
Michelle Zancarini-Fournel (Université Lyon I – Claude Bernard)

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite à l’Université Claude Bernard – Lyon I, spécialiste en histoire contemporaine, a consacré ses recherches à l’histoire des milieux populaires. Elle est codirectrice de la revue CLIO, Femmes, Genre, Histoire.

Mai 68 : Jeunes et étudiants à la Sorbonne en mai-juin 1968
17h30
Jean-Pierre Azéma (Sciences Po – Paris)

Jean-Pierre Azéma est un historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, et plus particulièrement de l’histoire du régime de Vichy et de la Résistance. Professeur des universités, il a notamment enseigné l’histoire à l’Institut d’études politiques de Paris. Il a également été membre du conseil scientifique de l’Institut François-Mitterrand.

Comment et quand les étudiants parisiens entrent en Résistance
18h00
Pascal Ory (Université Paris I – Panthéon Sorbonne)

Pascal Ory, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne ainsi qu’à l’EHESS et à Sciences Po Paris, est un historien spécialiste de l’histoire sociale, culturelle et politique de la France de l’époque contemporaine. Il est l’un de ceux qui ont, dès les années 1970, contribué à mieux définir l’histoire culturelle.

La Sorbonne patrimoine étudiant et lieu de mémoire

Informations pratiques

Samedi 16 septembre 2017
De 14h30 à 18h30

Amphithéâtre Liard
Accès par le 47 rue des Écoles, 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2017, la Sorbonne sera ouverte samedi 16 et dimanche 17 septembre, de 10h à 18h (dernière entrée 17h30)

Des étudiants dans la Cour d'Honneur de la Sorbonne

  • Partager
  • Icon Facebook
  • Icon Twitter
  • Icon Linked In
  • Icon Google