École nationale des Chartes

logo-enc[2]L’École nationale des chartes est un grand établissement d’enseignement supérieur. À la pointe de la recherche historique, dont elle renouvela en profondeur les méthodes dès sa fondation en 1821, elle n’a cessé d’accompagner la progression des méthodes historiques et la modernisation des métiers de la conservation.

Les enseignements à l’École

L’enseignement est assuré par des professeurs de l’École, des maîtres de conférences, des chargés de cours, des professeurs étrangers invités, ainsi que par des conservateurs du patrimoine et des bibliothèques.

Le diplôme d’archiviste paléographe

L’École recrute et forme des chercheurs expérimentés, notamment des futurs conservateurs du patrimoine et des bibliothèques en leur dispensant un enseignement historiographique de haut niveau tourné vers l’analyse des documents de toutes sortes (matériaux archéologiques, livres, écrits ; œuvres d’art, supports audiovisuels et électroniques, etc.), l’étude de l’évolution du médio, du néo-latin et des langues romanes, ainsi que l’histoire du droit et des institutions. Après avoir soutenu une thèse sur une recherche inédite et approfondi et accompli divers stages, les élèves fonctionnaires-stagiaires obtiennent le diplôme d’archiviste paléographe.

Des cycles de master et le doctorat

L’École propose aussi trois cycles de master « technologies numériques appliquées à l’histoire », « études médiévales », « concepteur audiovisuel ». Elle délivre le doctorat avec l’école doctorale d’histoire de Paris I Sorbonne, d’une part, et l’école doctorale d’histoire moderne et contemporaine de Paris IV Sorbonne, d’autre part.

La formation professionnelle

Elle offre des programmes de formation professionnelle touchant les différents domaines de la conservation (papier, estampes, héraldique, manuscrits, ressources électroniques, etc.). Le public visé est formé des professionnels de la conservation, mais aussi du grand public en recherche de spécialisation.

La recherche à l’École

Acteur majeur et fécond de la recherche en France, le centre Jean-Mabillon est le laboratoire de recherches (EA 3624) de l’École. Il incarne la dimension collective, interdisciplinaire et internationale des activités de recherche dans le domaine des sciences historiques et philologiques telles qu’elles sont enseignées à l’École.

Une bibliothèque exceptionnelle

L’École nationale des chartes dispose d’une bibliothèque exceptionnelle particulièrement déveloxpée$dAns les disciplines correspondant à sa vocation fondamentale : l’histoire et ses sources, la paléographie, la philologie latine et romane, l’histoire du livre, la bibliographie et la codicologie, l’histoire du droit, l’histoire de l’art et l’archéologie.

L’ENC au cœur d’un réseau

L’École est membre associé de la Comue PSL et l’un des fondateurs du campus Condorcet Paris-Aubervilliers.
Pour toute information complémentaire : http://www.enc.sorbonne.fr/brochure-de-presentation